Une liste de rassemblement social, écologiste et solidaire pour la sénatoriale

Une liste de rassemblement social, écologiste et solidaire pour la sénatoriale

Une liste de rassemblement social, écologiste et solidaire pour la sénatoriale

La gauche est sortie renforcée de la séquence électorale des élections consulaires qui vient de se clore. Ces élections auront permis certaines percées remarquées et la conservation de nombreux sièges. Ce résultat est le fruit d’un travail de terrain et de proximité au service de nos compatriotes établis hors de France.

Dans ma circonscription électorale alors que 14 listes étaient en compétition, notre liste est arrivée largement en tête des suffrages permettant l’élection de nouveaux élus et délégués consulaires. Ce résultat est le fruit d’un travail de terrain constant au service de la défense et de la conquête de nouveaux droits pour nos compatriotes établis hors de France.

Plus globalement, à travers leurs votes, les Françaises et Français de l’étranger ont manifesté leur attachement à la justice sociale, l’écologie, la solidarité et une réelle volonté de mettre un coup d’arrêt au désengagement continu de l'État ainsi qu’aux reculs sociaux et fiscaux qui touchent les Français établis hors de France.

Depuis ma réélection, j’ai pu échanger avec de nombreux élu·es et différents partenaires de gauche qui m’ont fait part de la nécessité de nous rassembler autour de candidates et candidats ancré·es et résidant dans leurs circonscriptions depuis plusieurs années.

Il est essentiel également, pour les avoir vécus et travaillés,  de connaître les sujets de préoccupation de nos compatriotes que ce soit en matière sociale, sanitaire, économique, éducative, ou culturelle. En tant qu’élu·es de proximité, notre légitimité provient de notre expérience de terrain et de la confiance accordée par le suffrage de nos compatriotes.

En tant que Français·es établis hors de France, nous rejetons, encore plus massivement qu’en France, tout parachutage et candidature hors sol qui, à défaut d’avoir le soutien du terrain, souhaitent s’imposer par le haut des appareils politiques. Cette exigence nous a d’ailleurs été rappelée par certains de nos électeurs pendant la campagne consulaire.

C’est pourquoi après avoir consulté, échangé et réuni plusieurs grands électeurs de la gauche et de l’écologie, j’ai décidé de porter une liste de terrain qui sera aussi une liste d’union pour représenter nos compatriotes hors de France à l’occasion de l'élection sénatoriale en septembre.

D’ores et déjà, nous avons amorcé la constitution d’une liste de rassemblement représentative de la diversité de la gauche  et des écologistes et couvrant l’ensemble des continents et zones géographiques.

À travers ce nouvel engagement, nous souhaitons porter plus haut les combats que nous avons pu mener ces dernières années notamment en nous mobilisant contre les mesures iniques du gouvernement, relatives à l’interdiction d’entrée sur notre propre territoire, les reculs sociaux concernant la carte vitale pour les retraités, une fiscalité injuste et le manque de moyens alloués aux instances consulaires. Nous avons pu constater que nos droits, en tant que Français·esde l’étranger, étaient fragiles et peuvent être remis en cause de manière brutale. Nous nous posons en combattants et combattantes pour la défense et la conquête de nouveaux droits pour les Français de l’étranger.

Lors des prochaines semaines, nous continuerons à échanger et à travailler avec les élu·es des Français de l’étranger afin de permettre l’élaboration d’un programme participatif concerté à partir de notre expertise et des réalités que nous rencontrons en tant que représentants de nos compatriotes hors de France.

Close