Mon vote aux élections sénatoriales

Mon vote aux élections sénatoriales

Mon vote aux élections sénatoriales

En tant qu’élu consulaire je participe au collège électoral des grands électeurs qui seront amenés à élire 6 des 12 sénateurs représentant les Français établis hors de France au sénat le 24 septembre prochain.

Ce collège électoral est constitué de 533 membres représentés par 442 conseillers consulaires élus en mai 2014 dans les circonscriptions consulaires du monde entier, 68 délégués consulaires élus en même temps dans les circonscriptions ayant le plus de Français inscrits au registre mondial et les députés et sénateurs représentant les Français établis hors de France.

En tant qu’élu consulaire au suffrage universel, je tiens à vous  expliquer mon vote en toute transparence.

À l’image de la campagne participative que  j’ai menée avec vous sur l’échelle de l’Amérique du Nord, je tiens à rappeler notre volonté de réformer les institutions françaises afin que le mode d’élection des sénateurs soit effectué au suffrage universel direct à la proportionnelle intégrale sur des circonscriptions régionales. Bien que grand électeur je ne me satisfais aucunement de ce mode de scrutin qui amène son lot de dérives clientélistes condamnables.

Homme de gauche, profondément humaniste et écologiste, j'ai choisi de voter et de soutenir la liste Français du Monde, la gauche unie, écologiste et solidaire menée par Hélène Conway et Jean Yves Leconte.  Pour travailler régulièrement avec l’ensemble des personnes qui constituent cette liste, j’ai pu apprécier leurs compétences, disponibilité ainsi que leur travail acharné au service des Français établis  hors de France.

Face à l'amateurisme et l’absence totale de réaction des représentants des Français établis hors de France à l'Assemblée nationale concernant les coupes drastiques opérées sur notre réseau éducatif, consulaire et diplomatique, il me paraît plus que  jamais nécessaire d'élire des sénateurs compétents qui travailleront à faire contrepoids aux politiques de destruction en cours.

Par ailleurs, lors de la dernière élection législative en Amérique du Nord, nous avions fait de nombreuses propositions concernant les Français établis hors de France. En défenseur de ce projet bâti avec vous, j'ai pu participer à la constitution du projet de cette liste et ainsi faire des propositions précises sur les sujets qui nous concernent en termes d’accès à une éducation en Français, la santé, la culture, l’emploi, entrepreneuriat et la simplification administrative.

Plus généralement, je continuerai à défendre dans le cadre de mon mandat une plus grande participation citoyenne et continuerai à défendre notre projet progressiste.

Close