Caisse des Français de l'Étranger - CFE : offre exceptionnelle et limitée d'adhésion

Caisse des Français de l’Étranger – CFE : offre exceptionnelle et limitée d’adhésion

Entre le 1er décembre 2016 et le 28 février 2017, la Caisse des Français de l’étranger propose une aide précieuse à l’adhésion des Français expatriés (âgés de plus de 35ans et installés depuis plus de deux ans hors de France). En suspendant la rétroactivité (arriéré de cotisations pouvant aller jusqu’à deux ans de versements), les Français ont accès à la protection sociale française sans pénalité et peuvent ainsi bénéficier de la “prise en charge de leurs frais de santé en France et dans tous les pays du monde sur la base des modalités de remboursements de la Sécurité sociale française. Cette couverture s’étendant à leurs ayants droits quelle que soit leur nationalité. www.cfe.fr/pages/cfe/retroactivite.php

Avec l’ensemble des élus de gauche, nous avons obtenu une avancée sociale majeure pour les retraités français établis hors de France :

Le gouvernement français a mis en place le Centre NAtional des REtraités Français de l’Étranger – CNAREFE en janvier 2014. C’est un nouveau service de l’Assurance maladie dédié aux Français de l’Étranger ayant cotisé au régime général de retraite vieillesse (CNAV).

Désormais le CNAREFE vous permet, en tant que retraités de nationalité française du régime général établis en Amérique du nord, de bénéficier de la carte vitale (et des avantages qui l’accompagnent) lors de vos séjours en France. Pour en bénéficier : http://yanchantrel.com/2016/04/11/carte-vitale-pour-les-retraites-francais-vivant-au-canada/

Vous êtes déjà plusieurs milliers  aux États-Unis et au Canada à avoir pu bénéficier de cette avancée. Je continuerai à vous accompagner dans vos démarches afin d’en bénéficier.

Je continuerai mon travail afin de vous permettre un meilleur accès à une protection sociale. Pour cela, je souhaite que chaque assuré français ayant travaillé en France puisse bénéficier de l’accès à la carte vitale. J’aiderai nos concitoyens à plus faibles revenues à avoir la possibilité et le droit de souscrire à une couverture médicale publique ou mutualiste dans leur pays de résidence. Une partie des cotisations devra être assurée par le CCPAS (Conseil Consulaire pour la Protection et l’Action Sociale), pour les plus démunis.

L’accès pour tous à une couverture médicale de la CFE (Caisse des Français de l’Étranger) se doit d’être facilité, notamment en supprimant la rétroactivité des plus de 35 ans. Il est aussi nécessaire de mettre en place une couverture médicale à moindre coût pour les Français ne souhaitant bénéficier de la CFE que lors de leur court séjour en France.


Les valeurs que je défends reposent sur des politiques fondamentalement solidaires et sociales, c’est pourquoi l’accès à une couverture médicale efficace et à des soins de santé abordables sont des droits essentiels pour chacun de nos concitoyens. Notre système demeure encore inégalitaire sur certains aspects et des changements doivent être entrepris, notamment la question des Français qui s’expatrient sur de courtes périodes. Au Québec, où je réside, nombreux sont les Français qui arrivent grâce au Programme Vacances-Travail (PVT) et qui ne peuvent accéder à un système de prise en charge abordable. Nous devons donc trouver des solutions pour remédier à ce problème.

Related Articles

Close