Compte-rendu sur les déplacements avec Jean-Yves Leconte, du 3 au 5 novembre

Compte-rendu sur les déplacements avec Jean-Yves Leconte, du 3 au 5 novembre

Retour sur mon déplacement à Montréal, Québec et New York du 3 au 5 novembre.

MONTRÉAL

Le sénateur des Français de l’étranger, Jean Yves Leconte et moi-même avons débuté notre série de déplacements par une rencontre publique à Montréal sur le thème : “Quelles avancées pour les Français de l’étranger et quelles perspectives pour l’avenir ?”

Devant une assistance venue en nombre, nous sommes revenus sur les principales avancées depuis 2012 : mise en place de bourses scolaires, carte vitale pour les salariés retraités du régime général, réforme de la représentation des Français de l'étranger, simplifications administratives (fin de la double comparution, inscription consulaire sur internet). Au fil des échanges, il est apparu nécessaire d’accentuer la simplification des démarches administratives et surtout de permettre un meilleur accès aux différentes administrations pour les Français de l’étranger. Plusieurs propositions sur ce sujet ont été incluses sur notre plateforme participative : https://ssl.projetdesprogressistes.org/

Retrouvez l’article du journal l’outarde libérée sur notre rencontre : http://loutardeliberee.com/yan-chantrel-candidat-a-lecoute-delecteurs-engages/


QUÉBEC

 

Le lendemain, nous nous sommes rendus à Québec en étant accueillis par la Consule de France, Laurence Haguenauer.

Afin de faire le tour des sujets qui concernent les Français de Québec et de sa région, nous avons rencontré  les élus consulaires, des chefs d’entreprises, une avocate experte en immigration, ainsi que des représentants du collège Stanislas de Québec.

Nous avons abordé les questions liées aux accords de reconnaissances de diplômes entre la France et le Québec. Suite à la récente visite du Premier Ministre, Manuel Valls, et de nos différentes interventions sur le sujet, la Consule nous a confirmé la volonté du Premier Ministre du Québec, Philippe Couillard, de prendre toutes les mesures nécessaires afin de faire respecter cette reconnaissance par les ordres professionnels récalcitrants. Je resterai donc vigilant sur le développement de ce dossier.

Nous avons également pu discuter de la volonté du maire de Québec à faciliter la venue de Français dans la région, afin de répondre à de fortes pénuries de main d’œuvre dans plusieurs secteurs et de faire le point sur les différentes démarches d’immigration offertes pour s’installer.

Suite à cet échange, nous nous sommes rendus dans les nouveaux locaux du Consulat de France à Québec afin de rencontrer les agents et d’échanger sur les conséquences du transfert des services d’états civils vers le poste de Montréal.

Ensuite nous sommes allés à l’Assemblée nationale du Québec pour une rencontre avec le député Saul Polo, adjoint parlementaire de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation afin de discuter de l’accord CETA entre l’Union européenne et le Canada. Il nous a fait part de l’importance que revêt cet accord pour le Québec dans ses relations commerciales avec l’Europe et plus particulièrement avec la France. À la suite de la crise de 2008, il est apparu nécessaire au gouvernement québécois de diminuer la dépendance de son économie vis-à-vis du marché américain (80% des exportations québécoises étant à destination du marché américain). Nous avons pu faire état des réticences exprimées concernant les tribunaux d’arbitrages et les avancées permises par l’ajout de dispositions par les Wallons. Cet accord doit être ratifié par l’ensemble des parlements nationaux de l’Union Européenne ainsi que par l’ensemble des provinces canadiennes.

Notre journée s’est ainsi terminée par une rencontre conviviale avec nos compatriotes afin de discuter de leurs préoccupations. Nous avons pu évoquer et aider nos compatriotes dans leurs démarches administratives ainsi que de répondre à leurs interrogations sur leurs droits en termes de retraites et de santé. Nous avons longuement échangé sur leurs attentes vis-à-vis des prochaines échéances électorales et de leur intérêt pour notre projet participatif des progressistes d’Amérique pour la France

NEW-YORK

Le lendemain, nous sommes arrivés à New York, accueillis par Annie Michel, Conseillère à l’Assemblée des Français de l’étranger pour les États-Unis. Annie Michel et moi-même travaillons ensemble sur les différents dossiers qui concernent nos compatriotes des États-Unis.

Notre périple new yorkais a commencé par un déjeuner avec une délégation de fonctionnaires français travaillant à l’ONU. Nous en avons profité pour aborder leurs problématiques en raison de la différence de statuts existants, et plus spécifiquement pour les recrutés locaux en termes de retraites et d’assurance santé aux États-Unis. Nous prenons date afin de faire avancer les différents sujets abordés et de nous revoir prochainement afin de faire un point détaillé sur la situation.

L’après-midi a été consacrée à la visite du consulat, d’une permanence parlementaire avec le Sénateur Jean Yves Leconte ainsi que d’une rencontre avec la représentante du personnel auprès du Consulat général de France à New York. Elle nous a fait part de la situation des recrutés locaux du consulat dont la grille de salaire n’a connu aucune réévaluation depuis 2000, ce qui n’est pas sans poser de difficultés financières à une grande part d’entre eux en raison du coût de la vie particulièrement élevé à New York. Face à cette situation, l'ex Ministre, la Sénatrice Hélène Conway-Mouret est déjà intervenue en envoyant, le 27 octobre 2016, une lettre au Ministre des Affaires Étrangères, Jean-Marc Ayrault. Un suivi précis sera mis en place par le sénateur Jean- Yves Leconte afin de permettre une évaluation de la situation et de permettre des avancées sur ce dossier.

En soirée nous avons rejoint Sylvie Poulain, secrétaire de section du Parti socialiste à New York, à Harlem pour une rencontre participative et dynamique avec nos compatriotes new yorkais pour discuter de notre projet des Progressistes d’Amérique du Nord.

Le lendemain, nous avons terminé  notre périple par un brunch-débat organisé par l’association Français du Monde-ADFE  à New York, sur la montée des populismes aux États-Unis et en Europe.

Related Articles

Close